3 décembre 2018 Ivan Sarto

Rugby féminin – La Française Jessy Trémoulière élue joueuse de l’année

Jessy Trémoulière

La Française Jessy Trémoulière élue joueuse de l’année © AFP / YANN COATSALIOU

L’arrière française Jessy Trémoulière, héroïne du Grand Chelem français dans le Tournoi des six nations, a été élue meilleure joueuse de l’année dimanche à Monaco lors des World Rugby Awards, une première pour le rugby français.

La Rennaise, première Française à décrocher cette distinction, a été préférée à trois autres Bleues: la demi de mêlée Pauline Bourdon, la troisième ligne aile (et capitaine) Gaëlle Hermet et la deuxième ligne Safi N’Diaye. Ainsi qu’à la capitaine des championnes du monde néo-zélandaises Fiao’o Fa’amausili, qui vient de prendre sa retraite après la défaite historique des Black Ferns face à la France (30-27).

Actuellement blessée, Trémoulière (38 sélections) n’a pu prendre part à Grenoble à ce succès inédit des Bleues face aux quintuples championnes du monde. Elle a en revanche été l’héroïne de l’autre match de l’année des Françaises, dans ce même Stade des Alpes, en mars: son essai à la dernière minute a offert une victoire de prestige face à l’Angleterre (18-17) qui a ouvert les portes du Grand Chelem une semaine plus tard au Pays de Galles.

Originaire de Brioude (Haute-Loire) et âgée de 26 ans, l’arrière, qui peut également jouer ouvreuse, postule à l’équipe de France à XV comme à VII, comme nombre d’autres internationales françaises aux capacités athlétiques suffisantes pour évoluer dans ces deux disciplines exigeantes.

Cette distinction vient clôturer une année de rêve pour le rugby féminin français qui, outre le Grand Chelem et les deux succès de prestige à Grenoble face aux deux meilleures nations mondiales, a décroché à San Francisco une médaille d’argent historique lors de la Coupe du monde de rugby à VII.

« Félicitations à Jessy Trémoulière, nommée meilleure joueuse du monde ! C’est une grande fierté pour le rugby français. L’équipe de France Féminine écrit chaque jour son histoire », s’est réjoui dans un communiqué le vice-président de la Fédération française de rugby (FFR) Serge Simon.