6 novembre 2018 Ivan Sarto

Marathon de New York : Desisa et Keitany, nouveaux roi et reine de New York

Marathon de New York

Les deux gagnants du marathon de New York, les Ethiopiens Mary Keitani et Lelisa Desisa sur la première marche du podium © AFP

Un éthiopien chez les hommes, une kényane chez les femmes, Lelisa Desisa et Mary Keitany ont remporté en des temps respectifs de 2h05’47 » et 2h22’48 » le 48e marathon de New York.

L’Ethiopien Lelisa Desisa s’est imposé pour la première fois au marathon de New York dimanche dans un final haletant, tandis que la Kényane Mary Keitany a écrasé la concurrence pour décrocher son quatrième titre dans les rues de Manhattan. Déjà sur le podium de l’épreuve new-yorkaise en 2014, 2015 et 2017, Desisa a placé une accélération en fin de course pour s’imposer chez les hommes en 2h 05 min 59 sec. Double vainqueur du marathon de Boston, l’Ethiopien de 28 ans a résisté au retour de son compatriote Shura Kitata (2h 06 min 01 sec) dans le final à Central Park.

Le tenant du titre 3e

« Cette année, j’ai décidé que jallais être champion. Je me suis entraîné dur et jai bien contrôlé la course et mes adversaires. Jai préservé mon énergie. En plus, il faisait un temps magnifique. Aujourdhui, c’était mon jour. Je suis vraiment très heureux », s’est réjoui Desisa. Le tenant du titre kényan Geoffrey Kamworor, invaincu cette saison, s’est classé 3e en 2h 06 min 26 sec, tandis que l’Ethiopien Tamirat Tola a fini 4e en 2h 08 min 30 sec.

Quatrième titre en cinq ans pour Keitany

Chez les femmes, la Kényane Mary Keitany a remporté en solitaire son quatrième titre en cinq ans à New York. Lauréate de l’épreuve en 2014, 2015 et 2016 et triple vainqueur du marathon de Boston, Keitany a produit son effort à mi-parcours pour distancer ses adversaires et a fini en 2h 22 min 48 sec. La Kényane devient à 36 ans la deuxième athlète la plus titrée sur le parcours new-yorkais, derrière la Norvégienne Grete Waitz (9 victoires entre 1978 et 1988).

Flanagan encore sur le podium

Keitany a devancé sa compatriote Vivian Cheruiyot (2h 26 min 02 sec), championne olympique 2016 du 5000 m et victorieuse à Londres en avril. Sacrée en 2017, l’Américaine Shalane Flanagan a pris la troisième place en 2h 26 min 22 sec.